artiste-peintre
créateur du style « Ay Fanahy »

En
Mg

Galerie « Visages »

Nathalie_ARDANOUY Christian_PAGES DOX Le_Sage_invisible Un_couple Fetra_&_Faly Le_Sage Famille_Rakotomalala Zokiolo S._Sarvadananda Visages_d_enfants_famille_Gourdes Ranjanoro_ma_grand-mere Ma_mere Mavo_ma_tante Un_jeune_homme

Outre ses créations purement artistiques, Jean A. RAVELONA peint les visages.

Inspiré des maîtres portraitistes tels que REMBRANT, RUBENS, KRAMSKOÏ, LÉPINE, CÉZANNE, RATOVO Henri, le peintre Jean A. RAVELONA retrouve profondément son sens humain, en peignant les visages.

Un des défenseurs de l’image noble et véritable de l’art du portrait des visages, il est passionné par cet art.

Jean débuta en 1968, après avoir acquis ses premières leçons de dessin et de création chez William RANDRIANASOLO, son premier professeur de dessin à Antananarivo. Puis, ses études aux Écoles d’arts, sa fréquentation d’excellents peintres au pays de MICHEL ANGE et de RAPHAËL, en Italie, ses recherches personnelles font de lui un portraitiste hors du commun.

Depuis la découverte de son style “Ay Fanahy”, vers les années 80, l’art du portrait de Jean A. RAVELONA prend une autre dimension. L’artiste peint non seulement la ressemblance du modèle, mais aussi l’âme de la personne, en faisant ressurgir son moi intime et profond. D’où l’osmose du visible à l’invisible, l’équilibre de la matière à l’âme.

Ses portraits font ressortir cet « important qui est invisible pour les yeux » pensé par Antoine de SAINT-EXUPÉRY – dans le Petit prince – une autre démarche propre à lui, pour une autre forme d’art.

Aurélie Rani